COMMUNIQUE DE PRESSE / Relogement de La Générale Nord-Est

Relogement de La Générale Nord-Est dans le 14e arrondissement de Paris.

Située depuis 2009 au 14 avenue Parmentier dans le 11e arrondissement de Paris, La Générale Nord-Est, coopérative artistique, politique et sociale, déménagera en novembre 2019 au 26 Rue Mouton Duvernet (14e)occupé actuellement par le conservatoire Darius Milhaud.

La Ville de Paris ayant prévu d’attribuer au réseau de salles Étoile Cinémas les locaux du 14 avenue Parmentier dans le cadre du concours « Réinventer Paris » et le bail de La Générale Nord-Est arrivant à son terme en janvier 2020, le collectif La Générale, appuyé par la Mairie de Paris, le cabinet de Monsieur Christophe Girard, la Direction des Affaires Culturelles et la mairie du 14e arrondissement, déménagera dès le mois de novembre 2019, au terme de travaux de réaménagement, au 26 rue Mouton Duvernet (14e) et y poursuivra son projet.

Ce relogement est confirmé par un engagement officiel des deux parties. L’espace prochainement occupé concerne la totalité du bâtiment. L’objectif est d’y ré-établir un laboratoire de création culturelle, artistique, politique et sociale et d’y défendre nos principes dont la prise de risque artistique, l’expérimentation, l’entrée libre… Ce sera aussi, et de nouveau, un lieu de partage et de transmission de la connaissance et de l’expérience. La Générale proposera des espaces de travail, de résidence et de diffusion auprès du public. Théâtre, cinéma, musique, écriture, édition, graphisme, arts visuels, arts plastiques mais aussi gastronomie, agriculture, sciences et techniques libres, actions pour le jeune public, expérimentations sociales et politiques… toutes ces activités seront poursuivies et nous espérons vivement que d’autres seront inventées.

Nous prévoyons de ré-implanter dans le 14e arrondissement le jardin de l’association et, ainsi, d’adapter le toit et les abords du bâtiment aux enjeux actuels de l’agriculture urbaine. Créateur de lien social et instrument d’éducation populaire, ce jardin aura pour but de recréer du lien avec la nature, d’initier à l’agronomie moderne et résiliente, et de sensibiliser aux enjeux alimentaires et écologiques. Les 450 m2 du toit de ce bâtiment semi-enterré, occupés actuellement par une pelouse toit-terrasse, seront transformés en véritable potager et espace de partages et d’échanges.

Le collectif de La Générale, née en 2005 à Belleville, espère que ce deuxième relogement (après celui 14 avenue parmentier en 2009) lui permettra de poursuivre une activité qu’il estime vitale, et trop rare au sein d’une ville de plus en plus gentrifiée. L’espace n’est pas une marchandise, l’espace est un commun.