Le projet du jardin de La Générale est né dans le 11e arrondissement, sur le toit du batiment que nous avons occupé jusqu’en décembre 2019.

La Générale considère que les enjeux de l’agriculture, de l’alimentation et de l’écologie doivent être une composante à part entière de ses activités. Les crises qui se superposent ces temps-ci ne nous laissent d’ailleurs pas vraiment le choix.

Les locaux que l’association loue dans le XIVème arrondissement à l’angle des rues Gassendi et Mouton-Duvernet offrent un potentiel intéressant, avec 450 m² d’espaces verts dont la réfection a débuté avec l’aide du budget participatif de la Mairie de Paris.

Cet espace accueille des expériences agricoles en « résidences longues » (sur le modèle de ce qui se fait pour les résidences artistiques), portées par des acteurs sérieusement impliqués dans ces thématiques (projets individuels ou collectifs, associations partenaires), en cohérence avec le valeurs portées par La Générale.

Notre expérience de l’agriculture urbaine dans le XIème arrondissement (où se situaient nos précédents locaux) et la configuration des lieux nous poussent à vouloir développer ici un projet tourné d’avantage vers la pédagogie que vers la production ou le jardin d’agrément, en lien direct avec les autres activités de l’association : nos locaux offrent en effet un environnement favorable aux formats de type séminaires, ateliers, formations, conférences, et des collaborations sont possibles avec les artistes et chercheur.es que nous accueillons en résidence (y compris dans le domaine de la cuisine, de la gastronomie, des fermentations). Au delà de la pratique, les enjeux politiques, sociaux et philosophiques de notre relation au vivant sont régulièrement discutés à La Générale (ces thématiques se retrouvent bien souvent au coeur du travail des artistes).

Ainsi, La Générale souhaite contribuer à diffuser des pratiques et des savoirs utiles aux citadins et aux citoyens (enfants, scolaires, adultes, professionnels), et informer sur les filières et les enjeux souvent complexes de l’alimentation et de l’agriculture (invitation d’acteurs de terrain et de scientifiques).

Le projet n°15 d’aménagement des 450 m² d’espaces verts sur le toit terrasse et pourtour du bâtiment qu’occupe La Générale a gagné au dernier budget participatif de Paris 2019. Au total, 1 723 personnes ont voté pour le projet et un budget de 300 000 € a été mis à disposition.

Le projet consiste à transformer ces 450 m² en un véritable potager urbain et espace d’initiatives artistiques et sociales. Créateur de lien social et instrument d’éducation populaire, ce jardin a pour but de recréer un contact avec la nature, d’initier à l’agronomie résiliente et de sensibiliser aux enjeux alimentaires et environnementaux.

Actuellement, associations et porteur.ses de projets occupent et animent ces espaces. Régulièrement, d’autres s’y associent.

D’importants travaux ont été effectués en 2021 pour refaire l’étanchéité et l’aménagement de certaines zones.

Actuellement, associations et porteur.ses de projet animent et cultivent certains espaces du jardin. Le jardin n'est pas dédié à la production.

AMAP Denfert

Organise une distribution de paniers tous les jeudis à La Générale. Des membres de l’AMAP se sont porté.es volontaires pour participer à l’entretien du jardin dans son ensemble : arrosage, etc. Pour contacter l'association : https://www.facebook.com/AMAPDENFERT/

Florimont

L'association Florimont a pour objectifs de soutenir la vie associative, de favoriser la vie sociale et culturelle et de contribuer à l’insertion sociale et professionnelle. Leur page Facebook ici.

Graines de Quatorziens

L'association Graines de Quatorziens participe à l'implantation de carrés d'orge, de lin, de millet, de sarrasin etc dans le 14e arrondissement de Paris. Elle suit les semis et les moissons au gré des saisons, puis, moud les grains, en fait de la farine et confectionne des pains avec les boulangers du quartier. Leur page Facebook ici.

Stefano

Stefano entretient un carré d’herbes aromatiques au dessus de l’auditorium. Formé à l’Ecole du Breuil (permaculture, compost), il est aussi maraîcher dans des établissements scolaires.

Le Jardin du Carrousel

Il s’agit d'un jardin partagé situé en face de La Générale.

Rai

Raï, professionnel des espaces verts, s’occupe régulièrement de la taille des arbustes, pas des cultures.



Offre de stage