Migrant’ Scène – Soirée d’ouverture

Samedi 19 novembre à 19h00
Entrée libre

Le festival s’éveillera en fanfare, depuis la Maison des Associations du 11e jusqu’à La Générale, par une soirée haute en couleurs autour des préjugés !
Après une présentation du festival et des 40 propositions de La Cimade, nous serons invités à nous questionner sur nos préjugés.
Pour nous y aider ? Témoignages, courts-métrages, expo et échanges autour d’un dîner malien concocté par Fatou Camara.

Et pour prolonger la soirée : concert de Tarace Boulba et live painting par Amadou Tounkara.

 

 

Migrant’scène, regards croisés sur les migrations

Nous sommes tous, en permanence, traversés de préjugés, notamment sur les migrants. Mais nous pensions que certaines de ces idées reçues, les plus violentes, étaient illégitimes, ne pouvaient servir de discours. Pourtant les digues mentales sont en train de s’effondrer. On voit fleurir, notamment dans les discours politiques, des préjugés dont la férocité s’étale, nue.

2011… année présidentielle, année charnière, année de possibles. Comment dépasser l’instrumentalisation électorale de cette question de l’immigration ? Comment construire un débat de société où il s’agit de femmes et d’hommes qui cherchent à vivre ensemble, et non pas de bataille vaine entre des stéréotypes?

Migrant’scène, le festival de La Cimade croise les approches et ouvre les regards. En se positionnant dans un autre univers que celui des débats politiques, il invente une vision plurielle des migrations, faite de récits, de parcours, de mythes. L’autre est face à nous. Que préjugeons nous ? migrant’scène choisit, pour cette édition 2011, d’aller à la rencontre de nos représentations.

Share this post: