LE PROJET

LE PROJET

La Générale est une association soutenue par la Région Île-de-France, la Mairie de Paris et la Mairie du XIVe arrondissement.

Née à Belleville en 2005, elle anime collectivement un lieu, d’abord situé dans le XIe arrondissement de Paris entre 2009 et 2019, puis dans le XIVe arrondissement, au 26/28 rue Mouton Duvernet, depuis janvier 2020.
 
La Générale se définit comme un laboratoire de création culturelle, artistique, politique et sociale. On y défend des valeurs telles que l’expérimentation, le partage et l’ouverture, loin des logiques mercantiles et de l’obligation de résultats.
 
Régulièrement, des événements y sont organisés et tout au long de l’année, des résidences sont accueilles (théâtre, musique, danse, graphisme, radio, écriture,  arts plastiques, vidéo, etc).

 

 

Parallèlement aux résidences, des projets sur le temps long sont associés à l’association et accueillis, au quotidien ou ponctuellement, dans les locaux :

La Générale est donc un espace coopératif de travail doté d’outils communs : salles de répétition, de réunion, de montage audiovisuel, laboratoire photographique, jardin… Un tel espace correspond à la nécessité de garder dans Paris intra-muros des espaces dédiés à la création (et pas seulement à la diffusion).

Cet accueil en résidence (résidences courtes et longues) et cet effort de mutualisation concerne en particulier les autres acteurs du tissu associatif et artistique, particulièrement des initiatives locales, de quartier, dans un esprit inclusif et non-gentryfiant.

La Générale souhaite contribuer à l’émergence de nouveaux modèles, de nouvelles expressions, favoriser ce qui permet de se projeter collectivement et solidairement dans un monde chaque jour plus incertain.

GESTION COLLECTIVE

Le collectif de La Générale est composé d’une quinzaine de membres actifs bénévoles et de 2 salariés permanents, issus de parcours, d’esthétiques et de disciplines différents : graphistes, architectes, cuisinières, universitaires, comédiennes, décorateurs, réalisatrices, arboriculteur, apiculteurs, photographes, metteuses en scène.

La responsabilité et les orientations du lieu sont confiées aux membres du collectif qui se réunissent régulièrement et qui, par leur expérience et sensibilité, définissent eux-mêmes leurs champs d’actions. Les décisions importantes se prennent collectivement et au consensus.

Le collectif de La Générale est représenté par l’association « La Générale Nord-Est » dotée d’un bureau et d’un comité d’administration élus en assemblée générale par les membres adhérents et à jour de leur cotisation.

APPEL À PROJETS, INVITATION ET RÉACTIVITÉ

La Générale fonctionne sur les principes de :

Appel à projets (2 à 3 par an)
Une commission sélectionne les demandes de résidence et établit la programmation.

Invitation
Le collectif peut solliciter des associations, collectifs et personnes avec lesquelles il souhaite travailler.

Réactivité
Le dispositif de programmation et d’accueil reste ouvert, dans une volonté de conserver une disponibilité face à l’imprévu, aux demandes extérieures urgentes et d’ouverture maximum. La Générale a en effet appris de son expérience qu’elle ne peut jouer son rôle pleinement qu’en évitant une programmation trop rigide.

> Chacun des projets accueillis est suivi par des référents, membres permanents du collectif. Outre leur travail dans le lieu, ils invitent d’autres artistes et initiatives, en considérant l’accueil comme partie intégrante de leur activité.

QUELQUES EXEMPLES

La Générale accueille des associations pour leurs assemblées générales, leurs réunions, leurs soirées de soutien :
Le GISTI, la CIMADE, Médecins du Monde, RESF, les Amoureux au ban public, le Samu Social, CSP19, Association Black History Month, Singa, Mwasi, Ernest, La Cantine des Pyrénées, Free Fermentology Fondation, le CFPTS, Houblons de France…

La Générale accueille des écoles d’art et leurs élèves :
– L’École nationale supérieure des Arts Décoratifs — ENSAD, (travail avec les membres de La Générale : ateliers de graphisme, design culinaire, typographie, scénographie…)
– L’École nationale supérieure Louis Lumière
– L’École Supérieure des Arts et Techniques — ESAT
– L’École Estienne
– L’École Boulle

La Générale accueille des revues, met en place des ateliers de typographie et de graphisme :
Multitudes, Frictions, Après\Avant, Agôn, Flutiste, La Fonderie Velvetyne, OLA (Outils Libres Alternatifs), Période, -Zeug, The Hoochie Coochie, Ballast, Jef Klak, N/Z, revue .fig, Festival Fanzine.

La Générale accueille des philosophes :
Mehdi Belhaj Kacem, Yannick Haenel, Cédric Lagandré, Étienne Balibar, …

La Générale accueille des compagnies de théâtre, des comédiens, metteurs en scène, danseurs, chorégraphes, cinéastes :
Adèle Haenel, Jérôme Prieur, Les Chiens de Navarre, Lazare, Pascal Kirsch, Jacques Kébadian, Alice Diop, La Compagnie franchement tu, Théâtre de la Démesure, compagnie Walter & Joséphine, compagnie Les Oiseaux Mal Habillés, compagnie Nagananda, compagnie Brouha Art, compagnie la Véraison, Théâtre de l’Argument, Théâtre des Bergeries, Vincent Lacoste, Ahn Eun-mi, et beaucoup, beaucoup d’autres encore…

La Générale accueille des musiciens :
Chuck D, Yom, Agnès Jaoui, Marc Perrone, le Surnatural Orchestra, le Tricollectif, Tom Johnson, Phil Minton, Eric Fischer, Bruno Wilhelm, Lucie Antunes, Les Pascals, Los Pistoleros del in nito, Muzzix, Ensemble Dedalus, Jean-François Laporte, les Pascals, …

La Générale accueille des acteurs de la biodiversité et de la transition, met en place des ateliers :
Natureparif, Vergers Urbains, le Collectif Babylone et Quartiers en Transition, le Collectif Percheron, les Assises Néo-Paysannes, Houblons de France, Houblonniers parisiens, les 48 heures de l’agriculture urbaine, Colloque Agora for the great transition (Smart CSOs), le off de Fabcity, …

La Générale accueille des festivals :
Sonic Protest, le Entrevues Belfort festival international du film, élabore des décors de Rock en Seine…

La Générale accueille des artistes plasticiens, des photographes :
Invader, Mel Chin, JOSEPH, Antoine Onzgi, Victoire Thierrée, Street Level Industries, Yves Koerkel, Karen Paulina Biswell, Raphaël Bastide, Laurent Tixador, Jean-Claude Moineau, …

La Générale accueille des artistes, penseurs de tout pays :
Europe, Corée, Japon, Macédoine, Egypte, Haïti, Colombie, Argentine, Australie, États-Unis, Groenland, Algérie, Afrique du Sud, Mexique, Roumanie, Colombie, Grèce, Chine, Nouvelle-Zélande, Maroc, …

La Générale accueille entre autres des projets diffusés dans de nombreux lieux institutionnels, eux-même souvent soutenus par la Ville de Paris ou la Région, des Scènes Nationales, des festivals prestigieux : Le Théâtre du Rond-Point, le Théâtre Paris-Villette, la MPAA, Les Bouffes du Nord, le festival in d’Avignon, le Théâtre Nanterre-Amandiers, le Théâtre de la Colline, la Maison des Arts de Créteil, le Théâtre des Quartiers d’Ivry, le Théâtre de la Tempête, le Théâtre Gérard Philippe, la Gaîté Lyrique, …

DES ARTICLES ET LIENS AU SUJET DES LIEUX, SQUATS…

Vincent Pavageau, Lieux intermédiaires et indépendants, lieux de démocratie et de culture

Arnaud Idelon, Tiers-Lieux, de l’initiative à la commande.
Arthur Bel, Les squats, une alter-urbanité riche et menacée
Mickaël Correia, L’envers des friches culturelles
Jean Vettraino, Anne Clerval, PARIS SANS LE PEUPLE. La gentrification de la capitale
Jules Desgoutte, Les communs en friches
Débat à La Générale, le 13 avril 2019 ICI. Certaines séances de ce séminaire sur le site de l’HESAM.

 

La Générale est soutenue par La Ville de Paris, la Région d’Île-De-France, la Mairie du 14e arrondissement.

La Générale est membre du réseau Actes-If

 

   Envoyer l'article en PDF   

There is one comment

Comments are closed.