Jeudi 28 février / Lancement du No 2 « La Triche » de la revue L’Allume-Feu / Bar à Bulles

Lancement du No 2 « La Triche » de la revue L’Allume-Feu, accueillie à La Générale. C’est au Bar à Bulles, dans le 18e arrondissement, à 19h !

Événement FB ici.

——

Créée en janvier 2018, la revue littéraire fait la part belle aux usurpateurs, filous et mauvais joueurs. Quel est le point commun entre un avocat zélé, un poète béat, une femme fatale ou un paysan du Danube ? Tous trichent. Pensée autour de l’exploration littéraire, l’Allume-feu invoque et convoque tous les genres : nouvelles, poésies, essais, correspondances, pamphlets, contes, chansons, entretiens… Destinée à publier de jeunes auteurs talentueux, la revue invite également pour dans cette édition des auteurs confirmés : Alexis Jenni, Jacques Jouet ou Maxime Decout.

Réunissant des écritures plurielles, l’Allume-Feu propose une richesse de formes, de styles et avance avec audace dans la publication de textes inédits. Trois numéros par an, un thème par numéro, l’Allume-Feu prend la forme d’un journal papier illustré. Sa direction s’avère simple : donner libre cours à l’invention, dénicher et défricher. Aventuriers, leur démarche est inscrite dans un temps précis, la revue poursuivant la lignée de revues et journaux littéraires des siècles derniers : impertinente, de qualité. En lecteurs assidus, et fiers de ce bel héritage, ses fondateurs croient en la matière tactile et sensible; raison pour laquelle ils défendent le papier, becs et ongles.

Confectionnée à Paris, en résidence à la Générale et imprimée chez Studio Fidèle, la publication vogue entre modernité et archaïsme et intrigue le milieu littéraire. Ce choix éditorial a conquis une cinquantaine de librairies en France. Après la parution du numéro zéro : « L’Insolence » en juin 2018, « Le Feu » en octobre 2018, la rédaction est fière de vous présenter son numéro deux « La Triche ».