Jeudi 20 septembre / Le 20 du mois – Le temps de la fin avec Pierre-Henri Castel / Lecture, débats, rencontre

Le 20 du mois de la rentrée avec au menu : lecture, débat et discussion autour des idées présentées par le philosophe Pierre-Henri Castel dans son ouvrage récent « Le mal qui vient« . Soirée en présence de l’auteur avec divers intervenants issus des champs de l’art et de la science.

19h : ouverture des portes
19h30 : dégustation du vin du mois
20h : rencontre, débat

-> Entrée libre.

—–

Au cours de la soirée : un menu spécial apocalypse préparé par Ivanne et Sidonie.
– Bouillon du moment avec ce qu’il restera.
– Timbale (salée) et crème ( sucrée) à renverser vous-même,
s’effondreront-elles ?

« Le mal qui vient » (Le Cerf, 2018)

Une soirée pour ne pas « se laisser duper par les intérêts des puissants qui jouent au jeu de la course à l’abîme avec un coup d’avance », et où l’on abordera des questions telles que :

– « Quel Bien peut-il y avoir dans un monde « sans lendemain » (monde qui est, je pense, déjà le nôtre) ? »

– « La certitude de la fin proche est souvent tenue pour un facteur mobilisateur, qui devrait nous pousser à corriger la trajectoire qui nous précipite vers l’abîme. Au point qu’on se demande pourquoi diable les gens si avertis que nous sommes ne font finalement rien, ou si peu. Mais, d’une part, il est loin d’être clair qu’une angoisse aussi « totale » devrait déclencher un sursaut salvateur. Et si c’était l’inverse ? Et si elle nous paralysait encore plus ? »

– « Le Mal qui vient, comme je le nomme, ne dévoile toute son ampleur que si l’on accepte de regarder en face la tentation du pire qui va follement exciter les derniers hommes, conscients d’être les derniers. Savons-nous bien quel vertige moral pourrait entraîner la perception que la totalité de l’histoire s’avère une impasse, et que l’idée de « destination morale » de l’humanité est un songe creux dont la date de péremption est inscrite sur le dernier stock des ultimes ressources vitales ? »

Le livre :

Une présentation par Pierre-Henri Castel de son ouvrage : https://aoc.media/analyse/2018/08/31/fin-monde-mal-vient/

Une autre présentation par l’auteur : https://www.nonfiction.fr/article-9536-pour-une-morale-sans-lendemain.htm

L’effondrement?

Une explication simple et efficace de Aurélien Barrau : https://youtu.be/H4wjc4FHpNY

Une version plus élaborée par le même auteur : https://youtu.be/XO4q9oVrWWw

Revue de presse récente mais partielle (c’est un sujet en croissance exponentielle!) : 

Gael Giraud : https://www.franceculture.fr/emissions/linvite-idees-de-la-matinale/economieecologie-limpossible-conjugaison

France Culture : https://www.franceculture.fr/emissions/du-grain-a-moudre/du-grain-a-moudre-du-jeudi-06-septembre-2018

Arrêt sur images  : https://www.arretsurimages.net/emissions/arret-sur-images/effondrement-un-processus-deja-en-marche

Le Monde : https://www.lemonde.fr/idees/article/2018/09/07/demission-de-nicolas-hulot-preuve-est-faite-que-la-voie-de-la-negociation-et-de-la-reforme-est-une-impasse_5351827_3232.html

Johann Chapoutot : http://www.liberation.fr/debats/2018/08/28/la-maison-brule-et-nous-regardons-hulot_1674988

Appel des 700 dans libé : http://www.liberation.fr/planete/2018/09/07/rechauffement-climatique-nous-en-appelons-aux-decideurs-politiques_1677176

Hervé le Treut : http://www.liberation.fr/planete/2018/09/07/climat-nous-ne-sommes-pas-dans-une-phase-d-immobilisme-mais-bien-de-recul_1677296

Why Growth Can’t Be Green

 

L’effondrement, une opportunité pour un nouveau monde.

« minimiser la souffrance, pour tous », « ne pas se tromper de combat : ne pas chercher à sauver notre société », « lutter pour que d’autre ne détruisent pas le nouveau monde à construire », Emmanuel Prados, INRIA : https://youtu.be/1dgjIeR5DBY

Technosolutionisme : 

L’effondrement bioclimatique est contournable par la convergence numérique / biotechnologies : https://youtu.be/YXkK-QuBU7s

Raël  : http://fr.paradism.org/

Ecolosolutionisme : 

L’effondrement bioclimatique est contournable par la permaculture http://www.permacultureclimatechange.org/

Permaculture obligatoire à l’école, résilience, transition, réinventer tout en harmonie avec la nature : https://youtu.be/ZT_w1cDja24

Effondrement version Charles Maurras :

Alain de Benoît, citant Ellul et Charboneau comme références de droite : https://youtu.be/k5C4vqYWDa0

Olivier Rey  https://youtu.be/ggnGlv-0XOM et à l’institut momentum : http://www.institutmomentum.org/milieu-robustesse-convivialite-contre-environnement-optimisation-complexite/

Gilles de Beaupte

Jean-Claude Michea

Attendre sans quiétisme la fin de l’age technologique : 

http://lundi.am/Apocalypse-no-rush

Ecoaccelerationisme :

L’effondrement est une bonne chose : https://deepgreenresistance.fr/

Vu à La Générale : 

Rob Hopkins (Villes en transition) : https://www.lagenerale.fr/?p=6499

Agora for the great transition : http://www.smart-csos.org/trainings-events/199-agora-for-the-great-transition

Mehdi Belhaj Kacem (discutant des idées de Pierre-Henri Castel) : https://youtu.be/_g04bug65ZE

Le fond de l’air est frais (COP 21 OFF, 2015) https://www.lagenerale.fr/?p=5653

Fab OFF (Fabcity en OFF) http://www.lagenerale.fr/?p=11726

Des citations :

« Dans la tradition du monde occidental, j’ai carrément choisi, en raison de mes racines, la politique de l’impuissance. J’atteste de mon impuissance parce que je pense […] qu’il ne nous reste rien d’autre, et aussi parce que, pour le moment, je pourrais démontrer que nous ne pouvons rien faire. Aujourd’hui, la politique focalise presque inévitablement notre attention sur des buts intermédiaires et nous cache ce à quoi nous devons dire NON !… Comme il faut dire non, par exemple, à cette illusion qui consiste à croire que nous pouvons réellement intervenir dans certaines situations. » Ivan Illich (Entretiens avec Ivan Illich (par David Cayley) (1992), trad. Paule Noyart, Montréal, Bellarmin, 1996, p. 272-273)

« L’EFFONDREMENT : UNE TECHNOLOGIE POLITIQUE. Le thème de l’effondrement de la civilisation occidentale, très présent dans les années 1970, revient actuellement en force. Sa fonction politique est indécise : clairon d’une mobilisation générale pour l’environnement et le climat, il peut aussi contribuer à renforcer la figure de l’état providentiel ; inspirateur des utopies réalistes de décroissance, il peut aussi justifier l’énergie nucléaire ; véritable révélation pour les uns, sa fonction de pronostic d’un état à venir peut aussi rendre aveugle aux multiples effondrements en cours ou déjà achevés. […] L’idée d’un effondrement prochain de la civilisation occidentale possède en effet une longue histoire qui remonte au tournant des XVIIIe et XIXe siècles quand en pleine crise énergétique, les élites libérales issues de la révolution française mobilisent l’image de l’effondrement pour mieux réprimer les usages de la nature par les masses populaires. L’ancienneté du discours de l’effondrement n’est pas une simple curiosité historique, elle nous aide au contraire à cerner sa fonction politique. L’effondrement disparaît et réapparait, recule ou revient en force en s’ajustant aux futurs successifs. En attendant, les catastrophes se multiplient partout, et surtout en dehors d’une civilisation occidentale qui depuis deux siècles n’a cessé d’admirer sa puissance au prisme de son effondrement ».  Jean-Baptiste Fressoz, historien des sciences, des techniques et de l’environnement (Centre Alexandre Koyré) »

Quelques références variées et aléatoires :

Jared Diamond : Collapse / Effondrement

Buckminster Fuller : Operating Manual for Spaceship Earth

Jean-Noël Lafargue, Les fins du monde, de l’antiquité à nos jours

David Macaulay : Motel of the mysteries

Régis Messac : Quinzinzinzili

S.S. Held : La mort du fer

J.-H. Rosny ainé : La mort de la terre

René Barjavel : Ravages

Conan, fils du futur, Miyazaki (40ème anniversaire d’une réflexion politique et morale prémonitoire sur l’effondrement).

Autre liens, compléments. 

https://www.franceculture.fr/philosophie/si-le-mal-etait-ce-qui-est-refoule-ce-serait-facile-jean-baudrillard-1990

https://www.lemonde.fr/biodiversite/article/2018/10/30/l-inexorable-declin-de-la-faune-sauvage_5376345_1652692.html

https://www.liberation.fr/france/2018/10/30/adieu-poissons-oiseaux-mammiferes-amphibiens-et-reptiles-60-des-vertebres-ont-disparu-en-44-ans_1688634

https://www.nature.com/articles/s41558-018-0321-8.epdf

https://resiliencebrokers.org/

https://www.futura-sciences.com/planete/actualites/agriculture-alimentation-mondiale-vers-enorme-penurie-fruits-legumes-73400

https://journals.plos.org/plosone/article?id=10.1371/journal.pone.0205683

https://www.activisme.fr/climate-and-collapse/

https://www.liberation.fr/debats/2018/11/01/climat-l-illusion-demobilisatrice-du-scenario-a-15c_1689242

https://www.franceculture.fr/emissions/avis-critique/faire-face-a-leffondrement

https://www.pauljorion.com/blog/2018/10/04/universite-catholique-de-lille-paul-jorion-declarer-letat-durgence-pour-le-genre-humain-le-6-novembre-2018-a-17h30-2/