mai / L’exilé du temps de Isabelle Putod / résidence montage

L’exilé du temps de Isabelle Putod

 Résidence post-production, montage d’un court métrage expérimental.

Durant un séjour hors du temps, dans un gouffre glacé, un homme a vécu dans son corps la subjectivité du temps : il est devenu une horloge de chair.

En 1962, le spéléologue Michel Siffre s’installe dans le gouffre de Scarasson, (Alpes- Maritimes) deux mois, seul et sans montre. Afin d’observer les effets de la perte de repère temporel sur son propre rythme, il est relié par téléphone avec une équipe basée en surface. Il a pour compagnie son tourne-disque, un appareil photo, des livres, son journal de bord… et une petite araignée blanche.

 

Production : « Les films de l’aqueduc ».