du 8 au 12 février / Architectures transitoires / École des Arts Déco

Atelier destiné aux 4e et 5e années de l’École des Arts Déco (Design Objet, Design Textile & Matière, Design Graphique Multi Media).

Nature du projet

Résidence immersive in situ à La Générale et construction grandeur nature d’architectures transitoires (habitats temporaires).

« Une architecture transitoire est un logement fixe destiné à être habité durant une période restreinte puis abandonné. Elle se dissocie des modules nomades tels que les yourtes, caravanes, baraquements militaires, etc. en cela qu’elle n’est pas transportée d’un point à un autre par ses habitants mais construite sur le site avec les ressources qui lui sont associées. (…) Il s’agit d’observer en bâtissant. A chaque nouvelle implantation, l’expérience et la faculté de saisir toutes les opportunités sont les seuls bagages nécessaires. » – Laurent Tixador (FR), artiste et activiste, est à l’initiative de ‘Architecture Transitoire’, une recherche in situ et participative qui se décline à long terme, au cours de stages d’immersion intensive en communauté. Pour cette troisième édition du cycle de conférences Façonner l’Avenir, Tixador propose atelier qui s’inscrira dans la durée de la semaine, afin de se laisser porter par le temps et par les matériaux, découvertes et opportunités; le temps devient ici paramètre de production. Qu’est ce qu’un habitat d’une semaine, vécu, construit, rangé et disposé en l’espace de cinq jours?

 

Cadre du projet:

L’atelier Architectures Transitoires s’inscrit dans le cycle de conférences Façonner l’Avenir organisé par l’École des Arts Déco de Paris. Le cycle a pour ambition de dépister des champs de création durables émergentes et de faciliter un cadre de dialogue et d’expérimentation pluridisciplinaire. Temps donné ou temps propre, temps partagés et temps révoltés, temps de réflexion ou temps perdu, temps vécu et temps dédoublé: “En Temps et Lieu”, expression qui fait référence au moment et à l’endroit le plus approprié pour une action, a pour ambition de faire dialoguer recherche et savoir-faire scientifique et artistique afin de dépister les indicateurs temporels à même de soutenir le processus de transition et de prise de conscience écologique.

 

Cadre pédagogique:

Coordonné par les secteurs Design Textile Matière, Design Objet, Design Graphique Multi Media et Ensadlab de l’École Nationale Supérieure des Arts Décoratifs de Paris, le cycle Façonner L’Avenir est soutenu par la Chaire Innovation & Savoir-faire de la Fondation Bettencourt Schueller. Le cycle fait partie intégrante du cursus des 4e années et afin d’initier les étudiants à une démarche d’innovation et de recherche ancrée dans la pratique de l’art et du design.

 

Le Lieu

Le mode de fonctionnement de La Générale, une coopérative artistique, politique et sociale, nous parle et apporte un cadre réaliste (forme de gouvernance durable, testée en pratique) et en même temps utopique / inspirée à l’atelier. C’est important pour Laurent Tixador que les étudiants vivent une vraie expérience de vie, au-delà de l’exercice scolaire. La boîte noire de l’espace de La Générale permettra un temps d’immersion pour tester comment habiter ensemble, se chauffer et réinventer le temps.

Le fait que La Générale est située dans une ancienne centrale électrique est une belle métaphore pour travailler sur notre rapport à l’énergie.

Côté pratique, nous cherchons un espace expérimental et ouvert où les étudiants pourront travailler et vivre jour et nuit. Ceci n’est pas autorisé à l’école à cause du plan vigipirate.

 

Intervenants:

Laurent Tixador est né en 1965 à Colmar, il vit et travaille actuellement à Nantes. Depuis 2001, Laurent Tixador participe régulièrement à des expositions monographiques et collectives, en France et à l’étranger (CAPC, MAC Marseille, Espace Paul Ricard, Confort Moderne, Frac Réunion, Biennale de Belleville 2014…). Il est représenté par la galerie In Situ. En 2013, il est lauréat du Prix COAL Art et Environnement. Laurent Tixador se distingue par des actions ou il se met à l’épreuve de situations aussi extrêmes que décalées. Aventurier de l’art, ses projets ont un propos utopique et ses actions sont souvent extrêmes, il a ainsi entrepris plusieurs expéditions au Groenland, avant de devenir le premier artiste à atteindre le pôle Nord.

www.laurentixador.com

 

Sophie Krier explore l’art et le design en donnant forme à des colloques, des expositions, des installations ou des publications. Ces interventions – souvent temporaires – sont autant de tentatives de relier humains, choses et lieux de manière sensible. Formée en design textile, Sophie Krier combine aujourd’hui sa passion pour l’éducation, le film, le dessin et la poétique du langage dans son travail. Les frontières du design – là où des tactiques et processus riches en imagination peuvent émerger – forment son territoire d’exploration privilégié. Entre 2004 et 2009, elle a dirigé le département designLAB (Rietveld Academie, Pays-Bas). En 2008, elle initie Field Essays, une recherche sur le lien entre le faire et la réflection au sein de processus de création. Sophie Krier développe actuellement un nouveau programme nommé Art & Design Practice pour la University College Roosevelt (Pays-Bas), à la croisée de la recherche artistique et des sciences. En résumé, Sophie Krier développe des outils de narration et de réflexion collective.

www.sophiekrier.com

www.fieldessays.net

 

Ed van Hinte (1951) graduated in Industrial Design and Engineering at the University of Technology in Delft. He practised this profession during the 80’s, but also started writing for magazines. Later he became an author of books, some of which concerned a theme that is important to him: the consequences of diminishing material production and consumption, by product lifespan extension (Eternally Yours) and mass reduction (Lightness Studios). Because of this focus he became a teacher and gave workshops on design and architecture all over the world. He was a curator of the travelling exhibition Connecting Concepts, commissioned by Premsela, Dutch Platform for design and fashion, The Netherlands Architecture Institute and Design Cooperation Brainport. Ed van Hinte further addresses the theme of lightweight structures in housing at DRS22 in The Hague, a multidisciplinary research facility for young designers that he started with graphic designer Renate Boere. Apart from that he continues working as a design critic and writer. In December 2014 he received the Pierre Bayle lifetime achievement award for design criticism. That same month Products that last appeared, which he wrote with Conny Bakker and Marcel de Hollander. It is a practical elaboration on Eternally Yours, exploring innovative business models based on circular thinking.

www.lightness-studios.nl

www.drs22.com