5-14 avril: Sonic Protest : Let’s get Physical

Durant neuf jours,  Sonic Protest  propose une exposition collective d’art sonore : « Let’s Get Physical! »
Avec : Jean-François LaporteArnaud PaquotteXavier CharlesAndy Bolus et les élèves du Lycée Autogéré de ParisAnla Courtis et les jeunes de l’hôpital du jour d’Antony,les étudiants de l’école national d’arts de CergyAtmosphérique et Mikro.TV.
L’exposition sera l’occasion de découvrir un monde sonore inédit : les sons de l’air comprimé ou celui des étincelles électriques. On y entendra aussi le mouvement de haut-parleurs inaudibles et le son de l’endroit lui-même, de son environnement, par opposition et contraste, dans les silences et les échos.
C’est du samedi 5 avril au dimanche 13 avril de 15h à19h. Entrée libre.
– – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – –
SAMEDI 5 AVRIL
19h00 : Restitution d’atelier
Andy BOLUS avec les élèves
du Lycée Autogéré de Paris
20h00 : Conférence
Andy Bolus « Noise university »
21h00 : Performance
Arnaud PAQUOTTE
– – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – –
DIMANCHE 6 AVRIL
19h00 : Restitution d’atelier
Anla COURTIS avec les jeunes
de l’hôpital de jour d’Antony
20h00 : Conférence
Harold Schellinx « La physicalité du son, tome 1 »
21h00 : Performance
ATMOSPHERIQUE
(X. CHARLES, L. PATTERSON & C. CARDOEN)
– – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – –
LUNDI 7 AVRIL 
19h00 : Restitution d’atelier
Jean-François LAPORTE avec les étudiants
de l’Ecole Nationale d’Arts de Cergy
20h00 : Conférence
Emmanuel Ferrand « La physicalité du son, tome 2 »
21h00 : Performance
Jean-François LAPORTE
(Rust, Rituel, Flying Can Solo, Plateforme, Scratch & Feeds)
DU SAMEDI 05 AVRIL
AU DIMANCHE 13 AVRIL

TOUS LES JOURS DE 15H00 À 19H00
LET’S GET PHYSICAL!

L’exposition sera l’occasion de découvrir un monde sonore inédit : les sons de l’air comprimé ou celui des étincelles électriques. On y entendra aussi le mouvement de haut-parleurs inaudibles et le son de l’endroit lui-même, de son environnement, par opposition et contraste, dans les silences et les échos.On y trouvera les œuvres de trois artistes venus du Québec, de Belgique et de France :Jean-François LaporteArnaud Paquotte et Xavier Charles présentent, tous trois, leurs travaux d’installations sonores pour la première fois à Paris. L’expositionLet’s Get Physical ! est aussi rythmée par un mini-cycle de trois rendez-vous. Imaginé avec la complicité d’Emmanuel Ferrand(enseignant-chercheur à l’UPMC), ce module se compose en première partie de la restitution d’un atelier mené par Sonic Protest avec des publics spécifiques (lycéens, étudiants, jeunes adultes ayant des troubles autistiques) et d’une conférence puis en seconde partie d’une performance. Autant d’occasions de mêler art et savoir et d’aborder les mêmes phénomènes sous différents axes et dioptriques, scientifiques et artistiques. Côté ateliers, Anla Courtis poursuit son travail avec les jeunes de l’hôpital de jour d’Antony et en conclusion d’une semaine d’atelier hébergé à La Gaité Lyrique, ils présenteront le 6 avril une nouvelle performance. Le festival renforce également son lien avec le Lycée Autogéré de Paris où Andy Bolus, figure importante de la noise music, propose un atelier sur le circuit bending pendant quatre mois. EnfinJean-François Laporte explore le feedback avec les étudiants de l’École Nationale d’Arts de Cergy. Ces trois ateliers viendront présenter leurs travaux à l’occasion du festival.

 

Jean-François LAPORTE QUÉBEC
Artiste québécois, inventeur d’instruments, compositeur, performeur,Jean-François Laporte poursuit une démarche hybride intégrant arts visuels et exploration sonore. Fondateur et directeur artistique desProductions Totem Contemporain, il est aujourd’hui reconnu sur la scène internationale pour l’originalité de sa démarche. Depuis ses débuts en musique en 1993, Jean-François Laporte a écrit une soixantaine d’œuvres qui ont été créées et interprétées tant à Montréal qu’ailleurs au Canada, en Europe, en Asie et aux États-Unis. Pendant« Let’s Get Physical ! », il présente une nouvelle version de Corrosion :http://vimeo.com/62162072.
Arnaud PAQUOTTE BELGIQUE
Arnaud Paquotte navigue en électron libre autour des formes les plus électriques des musiques libres. Originellement bassiste, il se permet de jouer dans des contextes variés (théâtre, concerts, cirque, etc.) et participe à des formations bruitistes telles qu’Hunting Mælström aux côtés deJean-Philippe Gross et Morten J. Olsen (MoHa! et Ultralyd). Son installation Stripe ++ (composée de surfaces électrifiées, d’amplificateurs et de lampes) plongée dans l’obscurité laisse entrevoir la rencontre du fer et de l’électricité. Cette pièce tend à rendre visible le déplacement du courant dans un environnement électrifié; un peu comme si on avait dénudé les fils sur une dizaine de mètres et que l’on pouvait enfin voir et entendre les électrons qui oeuvrent d’habitude en secret. Son travail sonore a été montré en Belgique et en France, tout particulièrement à la Scène nationale de Vandœuvre-lès-Nancy.
Xavier CHARLES FRANCE
Clarinettiste, Xavier Charles pratique essentiellement l’improvisation, et multiplie les collaborations avec de nombreux musiciens en France et à l’étranger. Il a développé des techniques sur l’instrument inspirées par la matière, les sons du quotidien, du vivant et les langages musicaux contemporains. Ses recherches sonores l’ont aussi orienté vers un système de haut-parleurs vibrants. Ses expériences l’emmènent aux frontières de la musique improvisée, du rock noisy, de l’électroacoustique, du jazz, de la musique traditionnelle. Sa route croise celle d’artistes comme Getatchew MekuryaThe ExOtomo Yoshihide,Jim’O RourkeJohn ButcherAxel DörnerIvar GrydelandChristian Wallumrød ou Ingar Zach. Dans « Let’s Get Physical ! », il se penche sur les surfaces vibrantes, ces haut-parleurs inaudibles mais en mouvement pour nous faire entendre d’autre choses. Ses installations ont été présentées à Atlanta, Lille, Oslo, Montreuil, Prague, Courtrai, Thionville ou Obernai. Ce travail a été publié en CD par le label A Bruits Secrets sous le titre de « La neige attends la neige ».
Les installations sont visibles tous les jours du 05 au 12 avril de 15h00 à 19h00. L’entrée est libre, ainsi que pour les conférences et les performances.En matinée : des visites/médiations gratuites et guidées pour les scolaires.
Consulter le dossier | Nous contacter pour organiser une visite

 

– – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – –
DU SAMEDI 12 AVRIL 22h
AU DIMANCHE 13 AVRIL 22h

MIKRO.TV
Clôture de l’exposition et du festival : vingt-quatre heures de programmes ouverts à la libre contribution et performances surprises. Mikro.TV est mis en place collectivement par : !Mediengruppe Bitnik, RYBN, xmx, KRN, Individu, Benjamin Cadon, Ivan Chabanaud, Flo Kaufmann, Nicolas Montgermont, Jean-François Blanquet et Carl Y.
Une conclusion en forme de piratage