8 – 12 & 15 juillet / Plantita d’Aleli / Résidence de musique, spectacle enfant

Deux musiciens interrogent les personnages des chants et comptines de la tradition latino-américaine pour ainsi retrouver une fleur perdue :  l’Aléli.

Inspirée d’Aléli, chants et  comptines de l’Amérique latine, création 2018 de la Cie Melopeïa, Maria Fernanda de Caracas, crée une nouvelle complicité musicale avec Etienne Obry pour ainsi développer un spectacle en duo acoustique dédié au très jeune public.

Fascinés par la beauté et le parfum de la fleur d’Aléli, un duo de chanteurs multi-instrumentistes partent à la recherche de cette plante. Ils invitent le public à plonger dans l’univers de l’enfance et les racines musicales de l’Amérique latine. Entre narration, musiques et bruitages, débute alors une quête initiatique, peuplée de personnages, de comptines et de chants. « Plantita d’Aléli » mélodie des Andes, donne le nom au spectacle et initie trente-cinq minutes de tradition orale revisitée par Maria Fernanda et Etienne.

>> Spectacle musical pour les 0 – 5 ans

AVEC : RUETTE, Maria Fernanda, OBRY, Etienne

—————

Site internet ici 

Page Facebook

—————

BIOS

Maria Fernanda de Caracas est entrée dans la musique par le cuatro (guitare vénézuélienne), ses rythmes, ses chansons et par la poésie évidemment. Elle chante le Venezuela et compose des chansons issues de ses deux amours : le chant traditionnel et le lyrique. Arrivée en France lors de son premier concert on l’a nomme aussitôt Maria Fernanda de Caracas devant une horde de punks du Cirque Électrique. Elle a joué dans le film CARLOS de Olivier Assayas des chants engagés. A la voix baladeuse, a multiplié les aventures en allant du baroque à la musique contemporaine. Maria compose aussi pour le quatuor Insólito UniVerso et concocte des spectacles musicaux pour le jeune public. Actuellement elle défriche avec impatience des chants du Venezuela pour son premier enregistrement solo: ELLAS, à sortir sous peu.

Etienne Obry : Percussionniste, pianiste et chanteur il passe par la formation jazz du conservatoire et monte le groupe Sobo qui lui donne l’envie inconditionnelle de rester sur scène et de partager. En axant son travail vers l’improvisation et le lâcher-prise artistique il tend vers une spontanéité du langage. C’est via le CFMI Paris-Sud qu’il fortifie son apprentissage et réalise des parallèles entre la scène et l’univers pédagogique. Enseignant au sein du CRR 93, il va au contact des enfants d’élémentaire en tant que musicien intervenant depuis 2018. Il passe par les percussions corporelles, le Soundpainting ou encore l’intention contemporaine. Etienne Obry enrichit son expérience et son goût pour la culture via ses divers voyages autour du monde.