2 - 4 nov + 6 nov - 2 déc. 2013 / Le moche / Voir clair / Perplexe, de Marius Von Mayenburg

Ouverture publique

Représentations du 2 au 4 novembre, 20h (sauf le dimanche 3 novembre, 15h) Puis du 6 novembre au 2 décembre, 20h (relâche les dimanches) Durée : 3 heures (avec entracte) Entrée en libre participation Réservation conseillée dès aujourd'hui : reservation.lagenerale@gmail.com

-------

LE MOCHE / VOIR CLAIR / PERPLEXE de Marius Von Mayenburg

Traductions : Hélène Mauler & René Zahnd (le Moche, Perplexe) et Laurent Muhleisen (Voir Clair) Mise en scène  Maïa Sandoz Avec Serge Biavan, Christophe Danvin, Adèle Haenel, Paul Moulin, Aurélie Verillon
Collaborations artistiques : Paul Moulin, Guillaume Moitessier Scénographie, costumes : Catherine Cosme Musique : Christophe Danvin Création lumières : Bruno Brinas Assistant mise en scène : Cyrille Labbé Collaboration chorégraphique : Gilles Nicolas Direction technique : John Carroll Accessoires : Catherine Cosme, Isabelle Chasseriault Régie Générale : Kim Lert Habillage : Aurélie Le Beller Administration de production : Alice Perot-Hodjis remerciements Gaël Richard, Aymeric Demarigny, Eric Dumarché, le collectif ensemble et l'ensemble des artistes activistes associés de la Générale. L’Arche est éditeur et agent théâtral des pièces représentées © l’arche éditeur - www.arche-editeur.com Production : Théâtre de l’Argument / La Générale Avec le soutien de l’Aide à la production de la DRAC Ile de France, Avec l'aide à la production d'Arcadi Île-de-France, le CDN Orléans Loiret Centre, La C.C.A.S,  l’ADAMI, la SPEDIDAM et la Ville de Paris. --------- http://largument.wordpress.com/
Contacts /
Alice Perot-Hodjis
Administratrice de production / Le Théâtre de l'Argument   06 71 63 07 36 adm.largument@gmail.com

Ce spectacle est disponible pour la saison 2014-2015, n'hésitez pas à nous contacter.
en savoir un peu plus:
Dans les trois pièces, on retrouve des glissements de temps,d’espace et d’identité des personnages. En revanche, elles sont très différentes quant à leur format, leur ton, structure dramatique,durée, nombre de personnages, genre, rythme, ce qui rend jubilatoire leur association pour une vraie traversée dans l’écriture de cet auteur singulier. elles traitent toutes les trois des caprices de la réalité et de l’illusion comme fondement de notre identité. Des pièces qui parlent aussi du théâtre et de la représentation : je vois dans cet ordre précis, la possibilité de proposer un glissement jubilatoire et inéluctable (le Moche), vers le coeur noir d’une fiction pure (Voir Clair), et son échappée-belle absurde (Perplexe). Cela nous nous permet simplement de construire et déconstruire une représentation à vue, avec la complicité des spectateurs et celle indirecte de l’auteur. Maïa Sandoz

Logos2013

Appel à candidatures !