20 du mois, du panache!

Pour ce 20 du mois, un panaché du laboratoire de la Générale: du document, du cinéma, du théâtre, de la photographie, de la musique! Et on finit en dansant!

Attention, on commence tôt:

ouverture des portes à 18h30

à 19h,

Ouverture de la soirée avec Sébastien Jamain, cinéaste, résident à la Générale.

Avec une projection en forme de journal filmé, il nous fait partager les enjeux de son travail.

à 19h30

Présentation du travail d’Isabelle Putod, en résidence de montage à la Générale pour son film: L’Exilé du temps.

En 1962, le spéléologue Michel Siffre s’installe deux mois dans un gouffre profond et froid des Alpes-Maritimes, seul et sans montre.  Afin d’observer les effets de la perte de repère temporel sur son propre rythme, il est relié par téléphone avec une équipe basée en surface. Il a pour compagnie son tourne-disque, un appareil photo, des livres, son journal de bord… et une petite araignée.

Ce flm permet d’être plongé, à ses côtés, dans un vertigineux voyage immobile.

à 20h15

« Taiwan debout! Masse » est une pièce chorégraphique de TIEN Hsiao-Tzu et WANG Shih-Wei. Ils sont venus de Taiwan prendre le pouls du mouvement social en France. Ils ont observé les mouvements des corps, les signes et symboles, les déplacements dans la confrontation policière, et ils en ont tiré un bref compte rendu chorégraphique.

à 20h30 Dégustation vin du mois avec projection d’images d’Elsa Broclain

Entre Buenos Aires et Paris, Elsa Broclain photographie et documente l’émergence d’un renouveau du tango dans le cadre d’une thèse réalisée à l’EHESS. Son travail porte sur la construction du tango comme patrimoine, réappropriation et recréation d’une tradition par de jeunes musiciens et danseurs, en questionnant la dimension politique d’une telle démarche.
à 21h
Les Feux de Baltane, musique et poésie chimérique…
C’est une poursuite de récits habités par des personnages d’une sensibilité délicate et d’une humeur fortement bizarre…
Leur musique est l’alchimie de deux êtres complètements différents qui ont osé réaliser cette traversée insolente pour nous promener dans un univers exquis et rare…
Aurélie Gallois: violon
Juan Cruz Suarez: auteur/ compositeur – chant et guitare
à 21h30
Les Fleurs Noires ébrèchent la solide carapace du tango classique, remaniniant avec humour les éclats bruts d’une musique écrasante de beauté.
Fleurs Noires est un orchestre de tango composé de onze artistes. Dix musiciennes et une chanteuse argentines et françaises (4 violons, 1 piano, 1 violoncelle, 1 contrebasse, 3 bandonéons et une chanteuse). Le tango, une musique masculine qui parle des femmes, d’amour, de chagrin, de passion.
Andrea Marsili:direccion et piano, Anne Le Pape:violon solo,Andrea Pujado,Solenne Bort:violons,Sophie Durteste:Alto,Louise Jallu:bandoneon solo,Carolina Poenitz, Marion Chiron:bandoneons,Veronica Votti:violoncelle,Anne Vauchelet:contrebasse
 à 22h30
LA GUARDIA SALAMANQUERA, musique para bailar !!
avec les arpèges d’une guitare, le sensible son du violon, l’appelle du chant au voyage intérieur et la pulsation tremenda du bombo legüero, c’est bien ça une musique de SALAMANCAS FIESTERAS !
La particularité de cette musique est qu’on la joue et la danse dans toutes les fêtes familiales, de quartier, de village ou lors des fameux asados au bord la rivière. C’est dans ces cercles de convivialité qu’elle se transmet.
Intime et puissante, douce et sauvage, idéal pour inspirer les amoureux et les gens à DANSER, à savourer ce moment et ces présences!!!
Aurélie Gallois: violon
Juan Cruz Suarez: auteur/ compositeur – chant et guitare
Fermin Juarez : bombo legüero

 

FLEURS NOIRES
1935753_10153409608271448_6009747370960922351_n
Isabelle Putod, en résidence
IMG_3818