Lundi 14 Décembre : Revue Multitudes, numéro 60 « Parler Nature ».

La revue Multitudes, compagnone de route de La Générale, lance ce jour là son numéro 60 et son dossier « Parler Nature ». C’est l’occasion, avec les contributeurs de ce dossier, de prendre un peu de recul sur les débats actuels.
Ouverture des portes 19h30, entrée libre.
Nathalie Blanc et David Christoffel : présentation du numéro 61 de Multitudes Parler Nature et introduction du débat qui suivra avec Malcom Ferdinand et Bertrand Guest
Parler nature : pourquoi ce débat à l’heure de la catastrophe politique (guerre et terrorisme, repli sur les extrêmes droites, montée des communautarismes) et de la catastrophe naturelle (climatique) ?
Face à la complexité tant politique que naturelle que ne parvient à résoudre aucun mécanisme technocratique, d’autant plus que la technocratie renvoie à une irresponsabilité (puisque les mécanismes suffisent) tout en pointant l’être humain comme responsable en dernier ressort, il s’agit d’explorer les dires non-technocratiques ; si la catastrophe politique est une envie de rompre avec l’ordre technocratique, elle le fait en réassurant l’immédiateté du lien entre politique et nature, en réinvestissant un rapport au sol de type féodal. Dès lors, nous voudrions mettre en avant, lors de ce débat, à quel point le langage ne parvient pas épuiser le trouble face à la nature.
1506691_1100705413280737_7182257568172399856_n