Septembre – décembre 2020 / Défaillance systémique / Arts plastiques

Installation qui met en relation le corps, l’individu et une machine industrialisante qui vient le façonner.

Artiste : Anaïs Gauthier

Le projet :

 » Le cycle mécanique est au fur et à mesure perturbé par l’organique. La machinerie est modifié par le corps en transformation. Des dépôts de matières venant des formes organiques paralizent son bon fonctionnement. L’individu est également abordé comme une machine qui lui aussi façonne des idées et des objets, participant à la machinerie sociale. Une maintenance humaine est également nécessaire, relevant de la performance.  »

Site internet ICI

Page Facebook LA

   Envoyer l'article en PDF