28 oct – 25 nov / « Comme les mots me paraissaient exsangues […] » / Résidence, littérature et arts visuels

Résidence de préparation avant exposition.

L’exposition « Comme les mots me paraissaient exsangues […]»* a pour ambition de réunir des artistes travaillant à la fois dans les champs de la littérature et des arts visuels.

À l’origine de ce projet se trouve un texte de l’écrivaine Anouk Judde Montserrat. Cette narration se définit comme un prologue à partir duquel découle une structure plastique pensée par l’artiste Anna Ternon, venant accueillir le travail de plusieurs artistes invités.

Anne Le Troter & Antonin Horquin, Margot Pietri, Raphaël Tiberghien et Julie Vacher s’appuyent sur ce texte originel pour produire des œuvres interrogeant la présence de la littérature au sein même de l’espace d’exposition.

————

*« Comme les mots me paraissaient exsangues […] », citation extraite de l’ouvrage de Jean-Bertrand PONTALIS, « Avant », Gallimard, Paris, 2012

————

AVEC

Anne Le Troter, Antonin Horquin, Margot Pietri, Raphaël Tiberghien, Julie Vacher et Anna Ternon

————

Site internet d’Anna Ternon, porteuse de projet, ICI

Dossier de presse ICI.

————

A NOTER, VISITES DE L’EXPOSITION :

  • Vernissage le 7 novembre à 19h
  • Ouvertures le 8 novembre, du 12 au 20 novembre et le 23 novembre de 14h à 19h en semaine et de 11h à 19h les w.e (c’est à dire les 16-17 et le 23 oct)
  • Réservations à annaternon@gmail.com