Samedi 8 septembre / Subir les Joies d’Autrui, combien ça rapporte ? / Théâtre, cabaret et concert

« Vous ne rêvez pas : le bien-être est plus qu’une nécessité, c’est un ordre auquel désobéir vous jouera de vilains tours« . Pour bien commencer la rentrée, venez assister le samedi 8 septembre à un crash-test mort-vivant, des chansons centristes, un cabaret pornographique (public adulte) et à un turbo chanson française.

– A 19h
– Entrée libre

-> La Cie Gérard Gérard est en résidence à La Générale du 3 au 9 septembre pour Zombie Zombie.

——–

Théâtre ? Concerts qui déménagent plus d’énergie qu’un sanibroyeur pour toilettes sèches branché sur une centrale thermo-nucléaire ? Francophonie ?

Vous ne rêvez pas : le bien-être est plus qu’une nécessité, c’est un ordre auquel désobéir vous jouera de vilains tours. Aussi, rendez-vous le samedi 8 septembre à La Générale, vous constaterez que « ZOMBIE ZOMBIE » n’est PAS le groupe d’Etienne Jaumet mais bel et bien la transformation en cours d’une hideuse réalité en émouvante pièce de théâtre, que BLAIR n’est pas le célèbre homme politique anglais anti-Brexit, que TOUT DE SUITE n’est pas pour plus tard et que CASSE GUEULE n’est pas contre un peu de prise de risque et de persuasion dans un monde amoureux de la peur.

——–

PROGRAMME :

 

19h19
——
« Zombie Zombie » – Cie Gérard Gérard /
Crash-test mort-vivant

Vendre l’Humain à l’âge de la Confidentialité Zéro. « Zombie Zombie » se rêve comme un conte initiatique sur notre rapport aux téléphones intelligents et aux internets. Une création où le public ne doit surtout pas éteindre son 06.
La Cie Gérard Gérard nous convie à vivre 20 minutes de théâtre incohérent, sale et mal ficelé. Ce qu’on appelle poliment une « sortie de résidence » : un déballage égotique de brouillons, quelque chose comme perdre les eaux dans le métro.

http://ciegerardgerard.fr/
https://www.facebook.com/CompagnieGerardGerard

 

20h20
——
Blair /
Chansons centristes

De quoi Blair est-il le nom ? D’un groupe de quatre gens qui jouent des trucs compliqués, anarchiques et mélodieux, comme une joyeuse dictature ratée sur des thèmes qui vont de l’immobilier à l’auto-apitoiement, en passant par la choucroute et la collaboration comme allégorie de l’âge adulte. En fil rouge, le sentiment commun et radical de l’inadaptation. Et un programme : le centrisme intégral.

http://www.blair.fr/
https://www.facebook.com/BlairetlePDG/

 

21h21
——
« Je ne croyais plus à l’amour » – Tout de Suite /
Cabaret pornographique

“Romantisme, interdits et fantasmes étranges sont abordés avec doigté et lubricité.” Tout de Suite présente ici une performance musicale (avec de l’amour du sexe et des cascades) qui détourne les bons sentiments de la chanson populaire romantique avec une poésie crue et sans concession, et livre sa propre vision du sexe et de l’amour.

https://lestoutdesuite.jimdo.com/
https://www.facebook.com/Tout-de-Suite-113780365395106/

 

22h22
—–
Casse Gueule /
Turbo Chanson Française

Bon-enfant dans son fond et sa forme, Casse Gueule est un trio de turbo-chanson française arc-bouté sur une pile de boites à rythmes et de synthétiseurs en formica, déterminé à rendre sa juste place aux empires de la mort, de la destruction, de la coercition psychologique et aussi à la joie d’être soi-même.

https://casse-gueule.bandcamp.com/
https://www.facebook.com/theCasseGueule/