27, 28 Juillet 2018 : Collectif Obscuritads (projection).

Entrée libre, ouverture des portes 19h.
Obscuritads est un collectif de trois cinéastes : Scott Barley, Mikel Guillen et Sebastian Wiedemann.
Par des méthodes très différentes, ils se retrouvent dans la radicalité de leurs intentions.
Les forces plus puissantes de la vie sont invisibles. Ils veulent rendre visible l’invisible en se focalisant sur les oscillations entre l’âme et les étoiles, la lune, les marées, ce qu’il y a de pur dans ce qui est brut.
La lumière et l’obscurité sont les personnages principaux de leurs films.
Sebastian Wiedemann: http://swiedemann.tumblr.com/
La séance sera présentée par Boris Monneau, critique et programmateur de cinéma. En présence des cinéastes Scott Barley et Mikel Guillen.
La programmation des films est  due à Miquel Escudero Diéguez, critique, scénariste et programmateur de cinéma.
Avec le soutien de l’association Braquage et l’Ambassade de Colombie en France.
Le programme sera le suivant :
27 juillet:
« Intermission » (Mikel Guillen, 9′)
« Hunter » (Scott Barley, 14′)
« Just flow » (Sebastian Wiedemann, 5’25 »)
« The Natural Slate » (Mikel Guillen, 14′)
« Los (De)pendientes » (Sebastian Wiedemann, 23′)
« The Sadness of trees » (Mikel Guillen et Scott Barley, 11′)
« Hinterlands » (Scott Barley, 6′)
28 juillet:
« Onda » (Sebastian Wiedemann, 9’39 »)
« Mütter » (Mikel Guillen, 8’15 »)
« Sleep Has Her House » (Scott Barley, 90′)