Mercredi 24 mai / Vin, vivant et Natrificialité / Séminaire in(ter)disciplinaire

« Natrificialité », un mot valise inspiré de l’œuvre de l’artiste Roy Ascott, pour nous signifier toutes les ambiguïtés qu’il peut y avoir entre ce que nous considérons comme « naturel » et ce qui est « artificiel ». Cette dichotomie ne serait-elle pas elle même artificielle?

La discussion prendra des chemins théoriques, particulièrement bienvenus à l’heure de CRISPR CAs9 et de la dissolution de la notion d’OGM dans l’ingénierie du vivant, à l’heure aussi où notre rapport au vivant passe de plus en plus par le filtre aseptisant des outils numériques. Mais mais nous n’oublierons pas non plus la pratique, car La Générale aime le vin dit naturel, et nous seront bien servi ce soir là !

– Ouverture des portes à 14h30.
– 15h – 18h : Atelier « le vivant vivant », avec la Free Fermentology Foundation (détails bientôt).
– 19h : Apéro et performance oenologico-gastronomique « chassez le naturel… » Le vin OGM existe-t-il?
– 20h : Table ronde / présentation d’artistes, avec Dominique Peysson, Lia Giraud, contribution distante de Guillaume Gouerou et des artistes du collectif Percolaris qui expose du 5 mai au 3 juin à la galerie Arondit. Avec aussi Marie-Luce Nadal (à confirmer) ainsi que Anne Zunino et Antonin Iommi-Amunategui, éditeurs (Nouriturfu). Antonin est aussi un auteur spécialisé dans le vin naturel.
-> Et tout au long de la soirée : Exposition et projections

Entrée libre, comme toujours !

A noter : le samedi 20 mai, visite natrificielle / déambulation / discussion de l’exposition du collectif Percolaris à la Galerie Arondit  (17h-21h, entrée libre).

Pour plus d’informations sur les Séminaires in(ter)disciplinaires à La Générale, c’est par ici.