1er – 7 novembre / La Cozna / Musique

Entre musique traditionnelle, musique répétitive et musique improvisée, quatre identités musicales bouillonnantes se saisissent de l’apparente simplicité des chansons populaires. A leur manière, ils déroulent les histoires pour en percer les secrets et les sous-entendus subversifs, et ainsi partager toute la liberté qui transpire de cette poésie populaire.

 

AVEC :

Clémentine Ristord (saxophone, clarinette basse), Clémence Baillot d’Estivaux (chant, violoncelle), Benjamin Garson (guitare), Pierre-Antoine Despatures (contrebasse)

LE PROJET :

Un choix minutieux de chansons traditionnelles sert de base à des arrangements et compositions, où l’improvisation, les explorations sonores et timbrales sont centrales. Le répertoire traditionnel est ainsi pensé comme un réservoir de matière musicale et poétique, qui irrigue et nourrit une esthétique personnelle.

 

LIENS :

 

 

   Envoyer l'article en PDF