Du 15 au 30 aout / TOO MUCH TIME / résidence théâtrale

TOO MUCH TIME (Women in prison) de Jane Evelyn Atwood

Metteur en scène :Fatima Soualhia Manet / Théâtre des Bergeries

……..

«Pendant neuf années, dans neuf pays, j’ai photographié des femmes en prison. On me demande souvent, comment j’ai pu passer autant de temps. Au départ, la curiosité était mon principal motif. La surprise, le choc et la stupeur ont pris le relais.

Puis la rage m’a portée jusqu’au bout.” Jane Evelyn Atwood

Too Much time frappe par sa force, sa brutalité mais aussi par sa beauté, jamais de dérive vers le pathos. Photos et récits convoquent le théâtre, le cinéma, la performance. Le livre parle d’enfermement, de monde clos, de notre société, de femmes au bout du rouleau, de justice, d’injustice, de blessures, d’amour. Il parle aussi des relations hommes-femmes, de la différence, du point de non retour. Comment un être humain bascule.

Comment des femmes, des enfants, des familles sombrent. Et comment notre société «gère» ce naufrage. Il parle de nous. Et des autres. Ceux que nous pourrions ignorer. Il ne s’agit pas de reproduire le livre mais d’en extraire, la matière visuelle, émotionnelle et les témoignages pour créer l’objet théâtral.

Metteur en scène :Fatima Soualhia Manet / Théâtre des Bergeries

aout-toomuchtime

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

crédit photo:Danica Bijeljac