Nous sommes tous / Cie J’ai / Guillaume Rannou / Vendredi 27 Juin à 20h30

Nous sommes tous « une petite forme généalogique »

de et par Guillaume Rannou

avec l’aide de Juliette Rudent-Gili
Compagnie « J’ai !»
Théâtre / Ouverture publique le Vendredi 27 juin à 20h30

Réservations conseillées sur jai.association@gmail.com ou au 01 43 15 09 66

 

« En 1986, j’ai 16 ans.
François Mitterrand est Président de la République depuis 5 ans.
Je suis un élève brillant.
Je joue au rugby, je suis le demi de mêlée de la sélection Atlantique cadets.
Je me suis extrait de la musique classique, je fais du rock’n’roll.
Le 6 décembre, je monte à Paris en tant que délégué à la coordination des lycéens contre la réforme Devaquet. J’y connais mes premières lacrymos et peurs.
Sos Racisme existe depuis 2 ans.
Je porte un badge « Touche pas à mon pote », que je suis allé acheter à Paris, à Radio Aligre. J’ai acheté un carton entier, pour le diffuser à Angers.
« Première, deuxième, troisième génération, nous sommes tous des enfants d’immigrés »
Elle vient d’où ma troisième génération à moi ?
Je ne connais guère ma famille. Je sais peu d’où je viens. L’Eure-et-Loir, la Bretagne et l’Orne d’un côté, Orléans et un peu Valence dans la Drôme de l’autre…
Rien de très exotique, de très immigré… Rien d’Espagne, de Pologne, d’Algérie ou de Moldavie.

POUR L’INSTANT !

Mais il y a un mystère, tout de même. Le mystère Joséphine.
La Bretagne.
J’y reviendrai.

Alors 1986 : je m’y mets.
Je me lance dans la généalogie. Pour savoir.
En 2011, 25 ans plus tard, les 1500 ancêtres que j’ai découverts sont tous français.

Désespérément. »

Guillaume Rannou.

 

Nous sommes tous_juin 2014_04062014