La petite et la grande distribution. Du 11 au 16 avril 2011

La petite et la grande distribution fait coïncider une évocation fantasmée du théâtre de Marivaux avec le parcours d’une jeune femme d’aujourd’hui dans le labyrinthe d’un centre commercial.
Les personnages, les mots, les époques et les lieux se distribuent, se télescopent et se redistribuent sur le chemin parcouru.
L’enjeu de ce texte est énoncé dans le titre, il consiste dans un rapprochement entre deux sens du mot « distribution » : la distribution des voix d’un texte de théâtre et la « grande distribution » des produits de consommation.

Première étape de création :

Lors de ce premier laboratoire de création, nous sommes partis d’une question simple à laquelle nous avons essayé de répondre sans préjugé. Le passage de ce texte à la scène est-il nécessaire ? Nous avons commencé par écarter tous les effets plus ou moins spectaculaires qui n’étaient pas absolument indispensables. Nous sommes donc partis d’un plateau nu, les deux actrices en fond de scène, chacune dans un espace à elle, évoquant le repli de la loge. L’espace ne s’est donc rempli qu’en fonction de la nécessité d’une avancée des actrices du fond vers le devant de la scène. Nous avons établi des règles du jeu qui déterminent le rapport des deux actrices à la fiction qu’elles développent ensemble. Tour à tour, une des deux actrices accepte de prêter sa voix mais pousse sa partenaire à exposer son corps sur la scène, mais peut aussi assumer en même temps l’exhibition et la parole.

Une autre partie du travail a consisté à développer une image onirique inspirée des poupées de Hans Bellmer qui nourrit notre imaginaire commun.

DISTRIBUTION
Auteur : Ismaël Jude
Interprètes : Aude Kerivel et Céline Pérot