Looking for Annabelle Baker in La Générale

Looking for Annabelle Baker in La Générale

Par Ivanne Barberis et Isabelle Antoine.
Résidence de travail du 28 novembre au 4 décembre 2011

Ouverture publique le 3 décembre 2011 à partir de 19h30 – Entrée libre

En 2008, Ivanne Barberis fait un voyage à New York. Elle a dans ses valises le récit Dora Bruder, de Patrick Modiano, en format poche chez Folio Gallimard, offert par Isabelle Antoine peu avant son départ. Au cours d’une promenade, elle trouve dans les poubelles d’une rue un amoncellement de carnets manuscrits. Elle peut en prendre quelques uns avec elle. Elle découvre que ces carnets sont écrits de la main d’Annabelle Baker, infirmière. À la fois notes de cours de psychiatrie, réflexions sur des patients, carnets de bord quotidiens avec mention de ses comptes bancaires, listes de choses à faire, ces carnets attisent sa curiosité et deviennent la matière première d’une performance en cours d’écriture…

Le projet Annabelle Baker

Ivanne Barberis et Isabelle Antoine entreprennent de mener l’enquête sur Annabelle Baker.
Une enquête sur cette femme inconnue devenue matrice fictionnelle d’autant d’Annabelle Baker qu’elles en fantasment.

Une enquête en plusieurs étapes….

  • Un temps d’écriture, automne 2010 – printemps 2011….. Réalisation d’un questionnaire envoyé à une dizaine de personnes choisies pour être des Annabelle Baker, collecte d’indices réels et imaginés de la vie d’Annabelle Baker, élaborations de biographies de Mademoiselle A.B.
  • Un temps de captations d’images d’Annabelle Baker, mars 2011, avec la réalisatrice Marie Famulicki.

Nous avons cherché sa trace, nous avons forcé sa trace, nous avons rêvé sa trace dans une station balnéaire… Looking for Annabelle Baker in Le Crotoy…. (vidéo, 18′).

Ces plans tournés constituent une autre matière fictionnelle, parallèle aux sources textuelles, et nourrissent notre enquête.

  • Un temps d’exposition de tous ces indices collectés et fabriqués, une mise en réseau interactive avec le public, une révélation de la multiplicité de Mademoiselle A.B., automne 2011.
  • Un temps de représentation d’une performance scénique construite autour de Mademoiselle Annabelle Baker, plus tard.

Nous voulons que La Générale donne à voir un processus d’enquête, qu’elle mette en scène cet hommage, on pourrait dire ce Tribute to Annabelle Baker.

There is one comment

Comments are closed.